Pense-bête

http://friendly-beauty.com/2015/08/14/browkies-decadents-mure-chocolat-vegan/

Filet MiGnon en croute de Pommes de terre


  • De l'huile d'olive
  • 20gr de beurre mou
  • Sel et poivre
  • Quelques branches de thym frais
  • 3 c à s de farine
  • 500gr de pommes de terre
  • 2 blancs d'œufs
  • 1 beau filet mignon de porc



Faire dorer le filet mignon sur toutes les faces dans une poêle bien chaude avec un généreux filet d'huile d'olive. Saler, poivrer et réserver.

Préchauffer le four à 180°.

Poser une feuille de papier aluminium dans un plat à gratin et l'enduire de beurre mou.

Passer rapidement les pommes de terre sous l'eau, les essuyer et les peler.

Les râper au dessus d'un saladier, ajouter 1 cuillère à soupe de farine et les blancs d’œufs légèrement battus. Bien mélanger, saler et poivrer.

Mettre le restant de farine dans une assiette avec le thym émietté et y rouler le filet mignon. Le poser dans le plat et le recouvrir entièrement avec la pâte de pommes de terre en appuyant pour bien faire adhérer.

Au four 180°C pendant 35 minutes. 

Tomates farcies au canard




























Préchauffer le four à 180°C.

Découper et vider 12 tomates.

Ouvrir une conserve de cuisses de canard confites.
Les décortiquer et écraser finement la chair avec une fourchette.

Garnir les tomates et les placer dans un plat.
Enfourner 25 minutes.

A déguster avec une purée de pommes de terre.







Houmous de petits pois



Pour un apéro avec 6 personnes-

Acheter 1 kilo de petits pois frais. Les écosser. Il reste alors 500 grammes de pois.
Les faire cuire à la vapeur dans un panier en inox au dessus de l’eau pendant 15 minutes.
Les rafraichir dans un saladier d'eau glacée.
Éplucher 2 gousses d'ail.
Mixer les petits pois avec l'ail et 3 cuillères a soue d'huile d'olive et 2 cuillères à soupe de purée d'amandes et le jus d'un demi citron.
Saler. Poivrer.

A déguster avec du pain Libanais (du pain plat)

Bibimbap



Il faut du temps pour préparer le Bibimbap. C'est minutieux. Je vous assure que ce plat typiquement coréen le mérite grandement.
Il peut être composé de plus ou moins d’ingrédient. Il peut être végétarien, avec des champignons, de la viande blanche, épicé ou doux... moi, je le préfère au bœuf et aux Shiitakés.  Voici ma recette :
🔻
🔻

Rincer le riz à l'eau claire, puis le mettre à cuire avec l'eau et le sel. Couvrir et laisser frémir jusqu'à complète évaporation de l'eau.
Laisser ensuite le riz étuver pendant 10 min, hors du feu mais avec couvercle.

Émincer le bœuf en fines lamelles, puis le recouper en bâtonnets. 

Éplucher et hacher le gingembre et l'ail.

Dans un bol, mélanger le sucre avec la sauce soja, le sel, le gingembre et l'ail haché, puis ajouter l'huile de sésame. Déposer ensuite la viande dans ce mélange et la laisser mariner au frais pendant 1/2 heure.

Faire bouillir un grand volume d'eau salée, puis cuire les légumes dedans séparément en commençant par les brocolis (5 minutes et les égoutter), puis les pousses de soja (3 min et les égoutter)
Assaisonner séparément ces légumes avec une cuillère à soupe d'huile de sésame, le sel et les graines de sésame, puis les mettre de coté. 

Faire sauter les champignons Shiitakés 7 minutes dans une poêle rapidement huilée.

Éplucher les carottes et les couper en fins bâtonnets. 
Éplucher et émincer l'oignon.

Dans une poêle chaude, mettre 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et faire revenir les carottes rapidement, les saler et les retirer.

Dans la même poêle, ajouter 1 cuillère à soupe d'huile d'olive et faire cuire la viande avec sa marinade. Lorsque la viande commence à dorer, ajouter l'oignon et poursuivre la cuisson 2 minutes tout en remuant.

Dans un bol, mélanger l'huile de sésame et la sauce pimentée.

Répartir le riz dans des bols et déposer les légumes dessus, puis la viande, et enfin l’œuf cru au centre.

Saupoudrer le tout de graines de sésame et ajouter 1 cuillère à soupe de sauce.


La liste des courses :

200gr de Rumsteak
12cl de Sauce Soja
10gr de sucre en poudre
4 gousses d'ail
30gr de gingembre frais
de l'huile de Sésame (environ 25cl)
300gr de riz Basmati
4 carottes
200gr de brocolis frais
200gr de pousses de soja
2 oignons
de l’huile d'olive
10gr de graines de sésame
4 œufs
De la sauce piment Chili
Du sel



Cornichons Anti Déprime




Il paraît que les Français sont stressés, souvent grincheux et globalement déprimés.
Entre petite déprime passagère et vraie dépression, leurs consommations d'antidépresseurs est banale.

Un professeur dénonce cette consommation excessive de médicaments et explique qu'il est parfois meilleur de faire l'impasse sur le paracétamol que de le prendre. Parfait pour soigner les maux de tête, le paracétamol aurait des conséquences néfastes sur notre humeur sur le long terme, et à fortes doses sur notre foie.

Une petite astuce qui donne le sourire : le psychiatre conseille plutôt de manger des cornichons ! 
Une façon de réduire le stress et de garder son humeur au top. C'est une découverte très sérieuse. Le cornichon est un psycho biotique, un aliment fermenté qui fait fabriquer de la sérotonine et de la dopamine au tube digestif.

L’ordonnance du médecin : Un cornichon matin, midi et soir.

[ Autre découverte, la choucroute aussi possède cet effet Bonne Humeur !]

Soufflé au Foie gras


 


5 œufs
25 cl de lait entier
40 g de beurre
40 g de farine

200 g de foie gras en bloc Comtesse du Barry
du sel
du poivre

Faire fondre le beurre dans une casserole puis ajouter la farine et remuer énergiquement.


Sans cesser de remuer, incorporer petit à petit le lait [pour obtenir une béchamel].


Séparer les blancs des jaunes d’œufs.


Découper le bloc de foie gras en petits carrés et les ajouter aux jaunes d’œufs.


Incorporer le tout à la béchamel.


Préchauffez le four à 180°C (th 6).


Monter les blancs en neige ferme puis les incorporer délicatement à la préparation.


Beurrer le moule, y verser la préparation puis faites cuire 45 minutes.


Servir sans attendre.




Crêpes Sucrées



Aujourd'hui, veille de la Chandeleur, j'ai finalement trouvé la recette idéale de la pâte à crêpes.
J'ai essayé plusieurs combinaisons. Plus de farine, moins de sucre, plus le lait, moins d’œuf, le lait froid ou le lait tiède, préparer la pâte à l'avance ou au dernier moment...

Désormais je sais !  

Je sais qu'il n'est pas nécessaire de s'y prendre la veille si on met du beurre fondu dans le lait.

Cette recette ne nécessite donc pas de reposer. Contrairement à la plupart des recettes, le fait d'incorporer le beurre fondu au début, avant le lait, évite qu'il ne se fige et surnage sur la pâte.

Pour faire plaisir à six gourmands ou à trois morfals, c'est simple.

Mélanger la farine, le sel et le sucre.

Faire un puits.

Incorporer les œufs un à un à la farine avec une cuillère en bois, ajouter le beurre fondu [juste tiédi] et bien mélanger.


Ajouter le litre de lait, par petites quantités au début pour éviter les grumeaux, puis le Rhum.

Faire cuire les crêpes dans une poêle chaude beurrée, 2 minutes de chaque coté environ. Je ne chronomètre jamais, je regarde juste le bord qui devient brun. La crêpe se décolle d'elle même.


Ces crêpes fines ne se font pas sauter [comme le veut la tradition], je n'y arrive pas : je les retourne des 2 mains ou avec une spatule souple. La poêle doit être graissée pour chaque crêpe avec une noix de beurre.
 

Cette recette est certes riche en calories mais le goût des crêpes est incomparable.

Ces crêpes se conservent très bien roulées dans du papier Aluminium pour être ensuite réchauffées au four à 150°C pendant 15 à 20 minutes.

L'idéal est de les consommer sans attendre.

La liste des courses :
375 gr. de farine tamisée
3 pincées de sel
75 gr. de sucre en poudre
6 œufs entiers
90 gr. de beurre fondu
1 litre de lait
du Rhum

Kig ha farZ


Le kig ha farz est une spécialité bretonne originaire du Léon. Et moi, c'est sûr : j'aime le Léon ! 
Région située au nord de Brest et à l’ouest de Morlaix, en Basse-Bretagne. Son nom signifie littéralement en breton VIANDE ET FAR.
(kig = viande, ha = et, farz = farine en latin)

Voici la recette de ce plat breton monumental. Plus de cinq heures de cuisson mais une préparation plutôt simple. Il vous faut donc pour ce plat votre plus grande marmite, un sac à farz et une brouette de légumes !

Enlever d'abord un max de gras à la palette de porc. C'est en effet ce gras qui va donner beaucoup de mousse et donc de travail par la suite. 

Remplir la marmite d'eau.

Y mettre la palette dégraissée et les jarrets. 

Chauffer la marmite sur feu bien fort.  Débarrasser la mousse qui se forme en surface avec une écumoire.

Pendant ce temps, préparer les légumes. Couper et laver les poireaux. Ficeler les blancs ensemble et ficeler les fanes vertes ensemble.

Au bout d'une heure, ajouter le demi chou blanc. Puis les carottes épluchées et les navets.

Et les fanes de poireaux, mais pas encore les blancs.

Piquer un oignon avec deux clous de girofle et l'ajouter dans le bouillon. 

Couvrir et laisser cuire sur le feu pendant deux heures (avant d'ajouter les sacs de farz). 

Préparer pendant ce temps le lipig : Éplucher et couper en petits morceaux les oignons.

Mettre le beurre dans une large poêle. Le faire cuire sur feu doux pour le faire fondre parfaitement. Ajouter les oignons. 

Laisser cuire doucement en raclant doucement et régulièrement le fond pour éviter que les oignons ne collent. 

Les oignons vont doucement caraméliser jusqu'à donner le fameux lipig.

Préparer maintenant les farz
D'abord le far noir.
Mettre la farine de blé noir et la farine de froment dans une terrine. Ajouter l’œuf et mélanger un peu. 

Mettre le saindoux dans un bol et ajouter le bouillon bien chaud. Mélanger pour faire fondre le saindoux. 

Ajouter le bouillon sur la farine.

Puis battre avec un fouet manuel. Ajouter le sel et le lait. 

Verser la pâte dans un sac à far.

Bien ficeler le sac et le mettre dans le bouillon. 

En même temps que le sac, ajouter les blancs de poireaux. 

Faire la même chose avec le far blanc et procéder comme une pâte à crêpe classique. 

Laisser cuire deux heures de plus.

Une heure avant de servir le kig ha farz, ajouter les pommes de terre épluchées non coupées. Le kig ha farz cuit donc encore une heure avec les pommes de terre.

En se mettant à table, il suffit d'ouvrir les sacs et de sortir les farz avec précaution. Puis de les couper en tranches.Chacun se sert d'un peu de tout.

J'ai une préférence pour le Farz noir. Souvent, je ne fais que celui-là. C'est plus simple.

Réchauffer le lipig.

La viande se coupe à la cuillère ! Bon appétit !

La liste des Courses :
1 jarret de bœuf de 900g 
1 palette de porc demi-sel de 1400g
3 poireaux
6 carottes
1/2 chou blanc
5 navets
1 oignon piqué de 2 clous de girofle
1 cuillerée à soupe rase de gros sel

Lipig :
6 oignons
150g de beurre demi-sel
1 pincée de sel

Far blanc:
250g de farine de froment
50g de sucre
4 œufs
250ml de lait demi-écrémé
1 pincée de sel

Far noir:
335g de farine de blé noir
20g de farine de froment
1 œuf
100g de beurre ou margarine ou saindoux
300ml de bouillon de cuisson
250ml de lait demi-écrémé
1 pincée de sel.

Cake Mondain


C'est ma recette du Cake parfait pour les apéros dinatoires ou les pique-niques entre amis. Il a une pâte moelleuse, jamais sèche. Il se transporte facilement et se découpe sans s'émietter. Il est vraiment très présentable.
 
Je fais souvent ce cake comme les moines ! Avec des Pommes et du Comté. Il a l'air tout droit sorti d'une Abbaye de Normandie. Parfois j'y mets même une rasade de Calva...

Allez, on s'y met... Préchauffer le four à 180°C (Th.6)

Dans une poêle chauffée à blanc, faire dorer les allumettes de lardons en les remuant avec une spatule en bois. Laisser refroidir.

Verser 200g de farine et un sachet sachet de levure dans un saladier.

Creuser un puits au centre  et y casser 3 œufs un par un.

Mélanger et incorporer peu à peu 10cl d'huile. 

Faire pareil avec les 10cl de crème liquide.

Ceci est la base de tout mes cakes salés. Avec des parfums différents  Tomates séchées/Mozzarella, Anchois/Câpres, Sardines piquantes/Pommes... Laissez-vous aller selon ce qu'il y a sur vos étagères... 
La règle c'est de ne mettre que  les aliments froids ou tièdes sinon ils vont cuire la pâte au premier contact.

Retour au cake du jour !

Une fois le mélange homogène, incorporer les lardons fins et 250g de Comté râpé. Puis la pomme en petits dés de 1 centimètre.

Saler très peu (ou pas du tout) et poivrer.

Beurrer le moule. Je ne le farine pas pour cette recette. Verser la pâte.

Enfourner et laisser cuire 45 minutes.

À la sortie du four, le laisser tiédir puis le démouler.

La liste des courses :
200g de farine
1 sachet de levure chimique
3 œufs
10cl d'huile
10cl de crème fraîche liquide
1 pomme
250g de Comté râpé
120g de lardons fumés en taille allumette
25g de beurre pour le moule
du sel et du poivre.

[La photo n'est pas de moi, elle est de Google]

TiramiSu


Petite, je détestais ça ! 

Je me souviens d'un petit tas gluant qui arrivait parfois en fin de repas. Le Tiramisu ne me faisait pas envie par sa présentation. Et quand j'avais l’audace de goûter, la saveur de café froid ne me plaisait absolument pas.
En grandissant, j'ai appris à aimer le café. Et finalement les desserts au café. 
Mon regard sur le Tiramisu a bien changé après un Week-end à Rome : J'ai eu envie d'en faire un à la maison.

Ma première recette testée était une recette Tupperware. Perfetto ! Rien à modifier... Cette recette est resté parmi mes desserts à succès.
 
Je le prépare la veille pour le lendemain de préférence. Il m'est arrivé de tripler les doses et ça fonctionne très bien aussi.


Alors, tout simplement :
  
3 œufs jaunes et blancs séparés
100 ml de sucre semoule
1 pincée de sel
15 Boudoirs
1 pot de mascarpone


Préparer 150ml de café bien fort. Le laisser refroidir et l'allonger de 50ml d'Amarreto [ou de Kirsh ou de Marsala, ça parfume aussi très bien]


Aligner les boudoirs dans un joli plat peu profond. Verser le café froid alcoolisé dessus de manière à mouiller uniformément les Boudoirs. Garder de côté pour l'instant.

Battre les jaunes d'œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Ajouter le mascarpone et continuer à battre.

Monter les blancs en neige ferme. Les
incorporer délicatement à l'aide d'une spatule.

Verser ce mélange tout mousseux sur "l'alignement" de Boudoirs et bien tasser. [ Je le fais en tapant le plat doucement sur votre plan de travail.]

A vous de décorer de cacao en poudre avec un tamis au dernier moment.


Tomates Farcies ultra simple





Il fait 5°C le matin.
Par vengeance, j'ai envie de repas brûlant le soir.

Mais le soir, il y à tant de choses à faire à Nantes que je cherche des recettes pas contraignantes.

J'ai toujours des conserves de canard confit à la maison. Premièrement, ça dépanne. Deuxièmement, C'est bon. Et troisièmement, Mes beaux-parents m'en ramènent de partout de la France ( Pourquoi ? Parceque c'est la tradition ! )


Je sais qu'il n'y a plus de tomates dans nos jardins à cette période mais je trouve encore des tomates Made in France dans ma supérette. Même si elles n'ont pas une très prononcée lorsqu'elles sont crues, elles gagnent en goût une fois passées au four.





Préchauffer le four à 180°C, déjà ça chauffe la cuisine !

Découper le chapeau et vider la tomate.

Chauffer les cuisses de canard 10 minutes dans une poêle . Les décortiquer et hacher finement la chair avec la peau.

Garnisser les tomates et les placer dans un grand plat. Les enfourner 25 minutes.

Pour le soir, c'est assez nourrissant comme ça juste avec une petite salade d'endives (c'est l'automne quand même !). Pour un midi, je prefère une purée de pommes de terre bien fumante.

La recette |extraite d'un magazine Maxi de septembre ou octobre 2015| dit qu'on peut y ajouter des échalotes, ou des oignons, ou du persil plat. J'ai rien fait de tout ça par flemme et surtout par ce que j'en avais pas sous la main. Je trouve que c'est très bien sans artifice.